Présentation

Flux RSS

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Add to Jamespot  http://www.wikio.fr Follow jeromebondu on Twitter

W3C

  • Flux RSS des articles

Géopolitique

Mercredi 28 novembre 2012 3 28 /11 /Nov /2012 21:36

stephen_clarke.JPG Le 13 décembre 2012 à 19H30 
Le Club IES de l’IAE de Paris Alumni
Vous invite à sa 100ème conférence-débat sur le thème :

LA FRANCE VUE DE L'ETRANGER
Animé par Stephen Clarke

Inscription 

________________________________
THEME
La France n'a pas toujours (loin s'en faut) bonne presse à l'internationale. Certains traits culturels peuvent être tournés en ridicule, et peuvent même être la cible d’attaques virulentes, comme ce fut le cas lors de précédentes crises internationales. Stephen Clarke présentera avec beaucoup d’humour ce qui rend la France, différente, étrange, parfois dérangeante aux yeux des étrangers et notamment des anglo-saxons. 

________________________________
INTERVENANTS
Stephen Clarke est journaliste et écrivain anglais. Auteur de plusieurs best-sellers sur la France et les Français (2,5 millions de livres vendus), on peut le considérer comme celui qui a le plus contribué à forger une image des Français à travers le monde. Il a écrit notamment:
- A Year in the Merde, 2005, traduit en 17 langues et vendu à plus d’1 million d’exemplaires. 
- Merde Actually, 2006, numéro un en Angleterre à sa sortie.
- 1000 Years of Annoying the French, 2010, numéro un du classement général des livres non-fiction à sa sortie sur Amazon.com 
NB : la plupart de ces livres ont été traduits en français, voir www.stephenclarkewriter.com

___________________________________
DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE
19h15 - 19h30 : Accueil des participants par Jérôme Bondu
19h30 - 20h15 : Intervention (en français)
20h15 - 21h00 : Débat avec la salle
21h00 – 21h45 : Cocktail dînatoire et... festif pour cette 100 eme conférence !!

_______________________________
LIEU
Amphithéâtre de l’IAE de Paris - 21 rue Broca - Paris 5ème

______________________________
INSCRIPTION OBLIGATOIRE
Inscription en ligne .
- 10€ pour les membres de l’IAE de Paris Alumni. 
- 20€ pour les non membres 


 

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 15 novembre 2012 4 15 /11 /Nov /2012 10:50

Voici le compte rendu de la dernière conférence du Club IES. Je précise que cet écrit n’engage que moi, et ne reflète que ma compréhension des propos de l’orateur. 

LES GRANDS ENJEUX GEOPOLITIQUES DU XXI SIECLE
Animé par Alexandre MELNIK
Conférence organisée le 25 octobre 2012 à 19H30
Par le Club IES de l’IAE de Paris Alumni

INTERVENANT : 
Alexandre MELNIK est professeur associé de géopolitique à ICN Business School Nancy - Metz. Ancien diplomate à l'ambassade de Russie à Paris, PHD du MGIMO (Institut des Relations Internationales de Moscou), il est également conférencier international (Conseil Européen, UNESCO, Assemblée Nationale, Sciences Po, universités, business schools et "think tanks" en Chine, aux Etats-Unis, au Canada, en Russie, etc). Auteur de nombreuses publications et interventions dans les media sur les problématiques géopolitiques (Le Monde, Le Figaro, Revue Défense Nationale, Politique Internationale, Les Echos, BFM TV et radio, France 24, etc), ainsi que du livre autobiographique  "Itinéraire d'un diplomate franco-russe" (L'Harmattan, 2009).

 

 

L’intervenant a fait une présentation extrêmement vivante, avec un fil conducteur suivant : la globalisation est en marche. Plutôt que de la subir, il faut s’y intégrer pour bâtir au mieux notre avenir ! Au passage il a écorné l’attitude de la France en pointant les boulets que nous trainons aux pieds et qui nous ralentissent considérablement dans la compétition mondiale. 

 

La globalisation est inéluctable 

M. Melnik a utilisé le mot anglais « globalisation » plutôt que le mot « mondialisation », qu’il trouve trop connoté négativement. Pour lui c’est un phénomène inéluctable dont la genèse remonte à l’antiquité. Il l’a définie comme « a network of nexus, peoples, places and ideas ». 

La globalisation s’est imposée en trois temps : 

- Elle s’est ouverte au monde communiste suite à la chute du mur de Berlin.

- Elle a été accélérée par la révolution numérique, qui abolit les frontières géographiques et mentales. 

- Elle voit le monde occidental perdre son monopole de l’histoire et de la modernité. Ce rôle moteur est maintenant pris par les nouveaux pôles d’excellence que sont l’Inde, la Corée du Sud, le Brésil, la Turquie, … Le parallèle avec le déclin de l’Empire Romain est évident.

 

Le XXIème siècle ne sera pas Occidental

Selon M. Melnik le XXIème siècle ne sera pas Occidental. Mais il n’y a pas de fatalisme. Et le monde Occidental pourrait garder son rôle s’il savait se remettre en cause, se réinventer, retrouver sa créativité. 

 

Au sein du monde Occidental les Etats-Unis sont mieux placés que l’Europe pour répondre à ce défi. L’orateur a illustré cette idée par une anecdote significative. Lorsqu’il a visité le musée de l’immigration à New-York il a lu cette citation d’un immigrant « Avant de venir à New-York je pensais que les rues étaient pavées d’or. Quand je suis venu j’ai compris trois choses : qu’il n’y a pas d’or, que les rues n’étaient même pas pavées. Mais surtout que c’est à moi de les paver ». Les Etats-Unis sont à l’image de cette position très volontariste. Cette fédération a la force de se réinventer. D’ailleurs Obama a été élu car il a su incarner cet espoir.

 

L’intervenant a eu des mots durs envers l’Europe. Il s’est demandé si l’on n’assistait pas actuellement à un « suicide de l’Europe ». L’Europe implose faute de vision claire. La crise de la dette est une sublimation de la crise des valeurs qu’elle vit face aux enjeux du XIXème siècle. Le modèle démocratique est remis en cause à travers le monde. Et le meilleur exemple de cette remise en cause est apporté par la Chine qui n’est pas démocratique, mais qui réussit notamment par ce qu’elle a des objectifs, une lisibilité et une visibilité. Autant de choses qui manque à l’UE. 

 

La France se trompe de siècle 

La France, avec ses velléités de démondialisation, se trompe de siècle. Imaginer que c’est possible revient à nier les courbes de l’histoire ; revient à verrouiller les jeunes dans une sorte de sinistrose ; et prouve surtout un réel manque de confiance en soi ainsi qu’un rejet des autres. 

La France ne peut pas se démondialiser tout comme le nuage de Tchernobyl ne peut pas s’arrêter à la frontière. Ceux qui pense cela, voient la France comme une île et caressent des rêves illusoires. On gagne en s’adaptant et non en se repliant. 

M. Melnik a cité Raymond Aron « la France met l’accent sur l’égalité au détriment de la liberté ». Les Français préfèrent l’analyse à la synthèse. L’analyse opère un découpage en morceau d’une problématique, ce qui ne permet pas d'invitation à l'action, ce qui peut être une béquille intellectuelle.

 

Dans le mouvement de globalisation, il faut distinguer ce qui est du ressort de l’économie et ce qui est du ressort du politique. Si la globalisation économique est simple et visible de tous, le phénomène de globalisation du politique est moins visible. Il est dicté par des institutions supranationales qui reposent sur deux éléments : valeurs et identités. La peur d’une globalisation qui gommerait les identités et qui mènerait vers une sorte d’uniformisation n’est absolument pas fondée. On voit au contraire ressurgir les identités nationales avec force. Et l’intervenant a surpris tout le monde en affirmant que le nouveau mot d’ordre des ingénieurs indiens étudiant l’informatique aux Etats-Unis est BtoB … ce qui ne signifie pas « Business to Business » mais « Back to Bengalore ! ». Ils veulent retourner « au pays », retrouver leur culture. Et les plus talentueux d’entre eux, recruteront même… leurs anciens professeurs ! 

 

M. Melnik a terminé son intervention en évoquant le printemps arabe. Il a fustigé ceux qui disent qu’il est mieux de maintenir des régimes autoritaires pour ne pas tomber dans l’islamisme. Et ce dernier de s’interroger « En quoi ces pays seraient génétiquement inapte à la démocratie ? La France a bien mis cent ans pour passer de la Révolution à la Troisième République ». Et on sent bien que cet ancien marxiste pèse ses mots quand il parle de Liberté. 

 

Il l’a rappelé en conclusion : C’est à nous à créer notre propre avenir. C’est à nous de paver la route de notre futur. C’est à nous d’être acteur de notre propre changement. L’action est impérative. A l’heure actuelle, le changement est la condition nécessaire de la stabilité !

 

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 9 novembre 2012 5 09 /11 /Nov /2012 14:48

Dans cette vidéo, Alexandre Melnik présente rapidement le contenu de sa conférence au Club IES (IAE de Paris Alumni) le 25 octobre 2012 sur le thème : "LES GRANDS ENJEUX GEOPOLITIQUES DU XXI SIECLE".

Lire l'annonce complète

 

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 octobre 2012 7 14 /10 /Oct /2012 18:59

Jean_Pierre_Letatre.jpg Le 6 novembre 2012 à 19H30 
Les associations de l’IAE de Lille
Vous invitent à la conférence-débat sur le thème : 
 

LES ATOUTS DU NORD-PAS DE CALAIS DANS LES MUTATIONS ECONOMIQUES ACTUELLES

Animée par Jean-Pierre Letartre

________________________________

THEME
- Comment promouvoir l’entreprenariat dans la Région ? 
- Comment la région prend-t-elle le virage de l’économie de la connaissance ? 
- Quelle place pour la région en Europe et dans le monde ? 

________________________________

INTERVENANT
Jean-Pierre Letartre est Président d'Ernst & Young France, Luxembourg, Afrique francophone, Maghreb.
- Il est vice-Président des « Journées de l’Entrepreneur ».
- Et préside l’association « Grands Lillois à Paris ». 

___________________________________

DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE
- 19h15 - 19h30 : Accueil des participants par Jérôme Bondu & Jacques-Olivier Lis 
- 19h30 - 20h15 : Intervention de Jean-Pierre Letartre
- 20h15 - 21h00 : Débat avec la salle
- 21h00 – 21h45 : Cocktail dînatoire

_______________________________

LIEU
Amphithéâtre de l’IAE de Lille - 104, avenue du peuple Belge - 59043 Lille 

______________________________

INSCRIPTION OBLIGATOIRE par mail auprès de reseau-diplomes [at] iaelille.fr  . Paiement sur place : 
- Gratuit pour les étudiants de l’IAE en cours de cursus. 
- 5€ pour les membres d’une des associations de l’IAE de Lille. 
- 10€ pour les extérieurs 




Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 octobre 2012 7 14 /10 /Oct /2012 18:46

italie.JPG

 

Troisième volet du guide des bons comportements à l'export : le cas de l'Italie. Ecrit avec l'aide de Sophie Her

 

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Sondage sur les réseaux

Participez au sondage sur la pratique des réseaux humains, mis en place par Inter-Ligere ! Cela ne vous prendra que 5 minutes, et vous recevrez les résultats. Cliquez ici.

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés