Présentation

Flux RSS

 Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Add to Jamespot  http://www.wikio.fr Follow jeromebondu on Twitter

W3C

  • Flux RSS des articles

Géopolitique

Mercredi 4 février 2009 3 04 /02 /Fév /2009 22:15

Dans le cadre de la préparation à la conférence du 10 février sur l’Iran, je vous signale le compte rendu d’une conférence organisée par l’IFRI sur « La nouvelle société iranienne ».

Cette conférence a été prononcée le 13 janvier 2009, par Farhad Khosrokhavar, directeur de recherche à l’EHESS et membre du CADIS. Le compte rendu a été rédigé par Clément Therme, assistant de recherche à l’Ifri.

Farhad Khosrokhavar aborde la question de la « nouvelle société iranienne » sous l’angle de la situation de la jeunesse de Qom. 

Télécharger le compte rendu [PDF - 4 pages].

 

 

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique - Communauté : Veille stratégique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 3 février 2009 2 03 /02 /Fév /2009 21:41

Je vous recommande le très bon article de Karim Emile BITAR chercheur associé à l'IRIS. Sous le titre “L’Iran est aujourd’hui une puissance incontournable avec laquelle les USA vont traiter” l’auteur traite de toute la géopolitique de la région. Voici quelques extraits.

 

Il parle de la "guerre froide arabe" qui oppose partisans et opposants de l’Iran : les pays arabes pro-américains (ou " modérés ", Egypte, Jordanie, Arabie Saoudite…) « ont aujourd'hui pour objectif principal l'endiguement de l'Iran, qu'ils accusent de vouloir étendre son influence du Golfe persique jusqu'au bassin méditerranéen. »

 

Il rappelle que « le régime iranien fut en effet le seul bénéficiaire de l'invasion américaine de l'Irak. » et s’est de ce fait renforcé.

 

Quelle alternative ? « Si l'Amérique et l'Iran réussissent à mener à bien leur " grand marchandage " sur la question nucléaire, sur l'avenir de l'Irak et sur les problématiques libanaise et palestinienne, nous assisterons à une détente régionale. Si par contre, les négociations échouent, la guerre froide régionale reprendra de plus belle. »

 

Concernant la récente guerre de Gaza : « nous assistons aujourd'hui à une "dé-palestinisation" de la cause palestinienne, qui devient un champ d'affrontement entre les deux axes ci-dessus évoqués. Comme le Liban, la Palestine devient une caisse de résonance des conflits régionaux. »

 

Il insiste enfin sur la « montée en puissance de ces deux puissances non-arabes que sont l'Iran et la Turquie », et espère éviter que « ne se propagent en occident ces visions binaires et biaisées ».

 

A lire !! L’article est paru dans L’Observateur - Maroc, le 23 janvier 2009.

Repris sur le site de l’IRIS . Voir l'annonce de la conférence sur l'Iran le 10 février.

 

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique - Communauté : Veille stratégique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 2 février 2009 1 02 /02 /Fév /2009 16:08

 

François Nicoullaud qui intervient au Club IES le mardi 10 février (voir l’annonce), a été ambassadeur en Iran durant 4 ans. De sa compréhension de la culture iranienne, il a tiré un livre "Le turban et la rose". Cette "découverte d’un autre Iran" est riche d’enseignements.

 

D’abord, cela nous permet de voir l’Iran autrement qu’au travers des Mollahs ou politiques fanatiques et vociférant contre un Occident qu’ils ne connaissent pas.

L’auteur raconte des scènes de la vie de tous les jours, où l’on est presque étonné de découvrir que les Iraniens sont des humains comme nous (si si). D’une courtoisie et d’une politesse extrême, qui ferait rougir de confusion un parisien dans le métro aux heures de pointe.


 

Montrer la face réelle et heureuse de la culture iranienne n’empêche pas l’auteur de rappeler avec force l’extrémisme et les horreurs d’une révolution … qui -dit-il- n’est d’ailleurs pas sans rappeler à certains égards la notre de Révolution. Même si les finalités ne sont pas comparables (tout de même), il est bon de garder en mémoire que la guillotine a fonctionné en tout sens en France (estimation : 17000 guillotinés), que Notre Dame n’a été préservée de la démolition que parce qu’elle a servie … d’étable ! En matière de terreur, nous en connaissons un bout. Ce parallèle étant posé, cela n’exonère en rien les horreurs subis par les femmes qui ont refusé de porter le tchador (punaise, vitriol), par l’opposition, ou par les minorités religieuses, …

 

On comprend mieux aussi le rapport avec l’Amérique, qui est en réalité beaucoup plus complexe que les présentations très manichéennes d’une foule brulant la bannière étoilée, ou criant le poing levé « Mort au Grand Satan ». Une bonne partie de la population est en réalité beaucoup plus modérée que ces images ne le laissent penser, et qui ne sont pas sans rappeler la supercherie télévisuelle du « peuple » irakien déboulonnant la grande statue de Saddam Hussein … Une vidéo amateur diffusée par la suite en grand angle montrait en réalité un petit de groupe d’homme judicieusement encadré par des militaires américains.

 

Le chapitre sur la bombe est d’une clarté limpide. Un jeu de questions-réponses pose le débat. Oui, l’Iran a voulu la bombe militaire. Non, elle n’a pas réussi. Oui, elle pourrait l’avait en quatre ans si tous les moyens étaient réunis. Oui, si elle l’avait, cela poserait des problèmes géopolitiques important, …

 

La France est vue de manière plus positive qu’on pourrait le penser.

 

Enfin, j’arrête là, je ne vais pas réécrire le livre … qui se trouve d’ailleurs dans toutes les bonnes librairies. N’hésitez pas à le lire (il s’avale en quelques jours) avant d’avoir le plaisir d’écouter l’auteur de vive voix. Le titre de la conférence semble s’appliquer parfaitement aux relations entre l’Iran et l’Occident, entre « fantasmes et réalités ».

 

Jérôme Bondu

 

« Le turban et la rose », de François Nicoullaud. Edition Ramsay 2006.

Journal inattendu d’un ambassadeur à Téhéran : à la découverte d’un autre Iran. Lien Amazon.
Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique - Communauté : Veille stratégique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 janvier 2009 5 30 /01 /Jan /2009 08:00

Prélude à la conférence du 10 février (voir l’annonce postée hier) je relaye (et interprète) un article sur les relations entre l’Iran et les Etats-Unis.

Gelée depuis la prise d’otage au sein de l’Ambassade des Etats-Unis à Téhéran, les relations entre les deux puissances ne se sont pas réchauffées en un quart de siècle. Georges Malbrunot écrit dans le Figaro un article pour tenter de décrypter les positions des protagonistes.


Obama a tendu la main à son homologue iranien, mais ce dernier a posé un certain nombre de conditions avant de la saisir. Conditions au nombre desquelles il demande de « lâcher » le soutien à Israël.

Il faut dire que Mahmoud Ahmadinejad est en campagne électorale, ce qui ne va pas "simplifier" sa marge d’action et d’expression. "Ses déclarations sont d'abord destinées à son propre camp, celui des durs qui ne veulent pas entendre parler d'un rapprochement avec les Américains" rapporte le journaliste.
Cette prise de position s’adresse évidemment aussi directement au Guide de la révolution, l'ayatollah Ali Khamenei, qui décidera in fine du cours de la politique iranienne. En adoptant cette position très ferme, le président espère démontrer qu’il est apte à négocier avec les américains et à défendre au mieux les intérêts de l’Iran … Pour peu qu’il en ait la marge de manœuvre !
 


Comme l’écrit Georges Malbrunot  « Sur ce dossier sensible, beaucoup est affaire de rhétorique. Personne ne veut perdre la face. »


Article original posté le 28/01/2009 sur le Figaro

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique - Communauté : Veille stratégique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 29 janvier 2009 4 29 /01 /Jan /2009 09:44

Le mardi 10 février 2009, il y aura exactement 30 ans que la révolution iranienne aura renversé le Shah et pris le pouvoir en Iran. A cette occasion, le Club IES, en partenariat avec l’ACEDS, vous propose une introspection sur ce pays mal connu. L’orateur n’est autre que François Nicoullaud, ambassadeur à Téhéran de 2001 à 2005.
 


10 février 2009 à 19H15 le Club IES (AAE IAE de Paris) en partenariat avec  l’ACEDS
vous invite à la conférence-débat sur le thème:

IRAN : entre fantasmes et réalités
Animé par François Nicoullaud

 


THEME

Parmi les pays qui se retrouvent régulièrement sur le devant de la scène internationale, l’Iran est sûrement l'un des moins bien connus. Les paradoxes sont multiples : l’Iran est un pays d’Orient mais dont le nom signifie « pays des Ariens » ; pays d’une civilisation pluri-millénaire mais qui a connu récemment une révolution d'une violence inouïe ; pays musulman mais d’une branche distincte (et rivale) du sunnisme ; pays dont les richesses pétrolières et gazières sont indispensables mais mis au ban des nations pour terrorisme, et pour vouloir se doter de l'arme atomique...
Cette conférence visera à dissiper les fantasmes pour mieux saisir la réalité.


INTERVENANT
François Nicoullaud, ancien diplomate, a été en poste à l'ONU, au Chili, à Berlin, à Bombay et ambassadeur en Hongrie et en Iran (2001-2005). Il a travaillé à Paris sur les questions de non-prolifération nucléaire, ainsi que sur les questions de coopération culturelle et d'aide au développement. Il a également exercé au ministère de l'intérieur et au ministère de la défense. Il est aujourd'hui président de l'association Français du
Monde-ADFE, qui défend les intérêts des Français à l'étranger.



DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE
- 19h15 - 19h30 : Accueil des participants, et mot de bienvenu par Jérôme Bondu (Club IES) et Guy Corre (ACEDS)
- 19h30 - 20h30 : Intervention de François Nicoullaud
- 20h30 - 21h00 : Débat avec la salle
- 21h00 – 21h50 : Cocktail dînatoire



LIEU
Amphithéâtre de l’IAE de Paris - 21 rue Broca Paris 5ème
M° Censier Daubenton (ligne 7) -
Plan d’accès.



INSCRIPTION OBLIGATOIRE
Inscription uniquement en ligne à partir de l’agenda :
iae-paris.org (en date du 10 février)
Tarif membres du Club IES et de l'ACEDS : 10 euros (paiement en ligne ou par chèque).
Tarif extérieurs : 15 euros (paiement en ligne ou par chèque).


Jérôme Bondu
Président du Club IES

Par Jerome Bondu - Publié dans : Géopolitique - Communauté : Veille stratégique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Sondage sur les réseaux

Participez au sondage sur la pratique des réseaux humains, mis en place par Inter-Ligere ! Cela ne vous prendra que 5 minutes, et vous recevrez les résultats. Cliquez ici.

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés